Fournil

Fournil

  • Français
    • Allemand
    • Anglais
    • Néerlandais

Peut-être connaissez-vous le vieux dicton « Un propre four vaut son pesant d'or ! »

 

Il pourrait bien remonter à la même époque que ce bâtiment d’angle, aujourd'hui assez discret, qui a environ 400 ans : le fournil de Schwabsburg – que nous explique Dr. Susanne Bräckelmann de l’association historique de Nierstein :
Il ne reste plus que trois fournils de ce type en Hesse rhénane. L’un d’entre-eux se trouve à Schwabsburg et remonte au XVIIe siècle. À l’époque, les gens n'avaient pas tous leur propre four à la maison, mais ils préparaient plutôt leur pâte, leur pain, leur nourriture et l’apportaient au fournil pour en finir la cuisson, pour le faire cuire et le ramener à la maison.

 

Aujourd'hui, à l’ère des micro-ondes, des appareils Thermomix et des fours à induction, il est difficile de s’imaginer transporter ses aliments dans les rues jusqu’au fournil et de les ramener à la maison. (Enfin, à moins que l’on ne soit en route pour aller chercher sa pizza ou son kebab.) Mais peut-être que c’était même très communicatif de se rencontrer ainsi au fournil, de regarder les casseroles des voisins et de voir ce qu’ils avaient préparé pour le dîner aujourd’hui.

 

Vous pouvez trouver d'autres stations historiques de notre kulTour à travers Schwabsburg sur la carte ci-dessous de ce site Web.

Route vers la station suivante:

Église paroissiale évangélique

Fournil

  • Français
    • Allemand
    • Anglais
    • Néerlandais

Peut-être connaissez-vous le vieux dicton « Un propre four vaut son pesant d'or ! »

 

Il pourrait bien remonter à la même époque que ce bâtiment d’angle, aujourd'hui assez discret, qui a environ 400 ans : le fournil de Schwabsburg – que nous explique Dr. Susanne Bräckelmann de l’association historique de Nierstein :
Il ne reste plus que trois fournils de ce type en Hesse rhénane. L’un d’entre-eux se trouve à Schwabsburg et remonte au XVIIe siècle. À l’époque, les gens n'avaient pas tous leur propre four à la maison, mais ils préparaient plutôt leur pâte, leur pain, leur nourriture et l’apportaient au fournil pour en finir la cuisson, pour le faire cuire et le ramener à la maison.

 

Aujourd'hui, à l’ère des micro-ondes, des appareils Thermomix et des fours à induction, il est difficile de s’imaginer transporter ses aliments dans les rues jusqu’au fournil et de les ramener à la maison. (Enfin, à moins que l’on ne soit en route pour aller chercher sa pizza ou son kebab.) Mais peut-être que c’était même très communicatif de se rencontrer ainsi au fournil, de regarder les casseroles des voisins et de voir ce qu’ils avaient préparé pour le dîner aujourd’hui.

 

Vous pouvez trouver d'autres stations historiques de notre kulTour à travers Schwabsburg sur la carte ci-dessous de ce site Web.

Route vers la station suivante:

Église paroissiale évangélique

Also available in: Deutsch English Nederlands