Mathildenhof

Mathildenhof

  • Français
    • Allemand
    • Anglais
    • Néerlandais

Le ‘Mathildenhof’ a vu plusieurs propriétaires nobles au cours de son histoire de plus de 400 ans et a été agrandi et reconstruit à de nombreuses reprises.
 
 
L'aile gauche du bâtiment est la partie la plus ancienne de la maison. Elle remonte au XVIe siècle. À cette époque, les autres maisons dans cette rue n’existaient pas encore et la ferme était située en dehors de Nierstein, dans une position éloignée d’excellence. Plus tard, Maria Sophia Freiin von Harstall fit agrandir la ferme pour en faire un complexe baroque à trois ailes. Malheureusement, elle se surmena et la maison fut vendue en 1751. Donc, quelque chose comme cela pourrait aussi arriver à la noblesse... Même si elle ne se montrait que rarement ici, dit Hans-Peter Hexemer de l’association historique de Nierstein :
Zoom 31, TC 00:17 Il faut s’imaginer la vie de la noblesse plutôt de la sorte qu’à cette époque, les nobles n’étaient pas si souvent à Nierstein, comme leurs possessions peuvent en donner l’impression. Mais il s’agissait plutôt d’entreprises économiques, dont ils vivaient des rendements. Les nobles venaient à Nierstein de temps en temps. [...] Cela n’a changé qu’au XIXe siècle, lorsqu’il était très chic pour les nouveaux propriétaires issus de la bourgeoisie d’acquérir de telles résidences. 
Et le Mathildenhof n’était pas une exception : La famille Lauteren avait fait fortune dans le commerce du vin et dans le secteur ferroviaire émergent. Ils achetèrent la ferme et la firent reconstruire en 1862 dans le style italien pour lui donner sa forme actuelle. La tour située derrière la maison servait probablement de belvédère sur le Rhin et la gare. Christian Lauteren était satisfait... 
...et bien sûr, il était assez intelligent pour dire : Maintenant, nous avons la viticulture ici. Nous avons le chemin de fer. Maintenant, nous allons faire de la publicité pour que les gens viennent à Nierstein en train le weekend pour y déguster les magnifiques vins. 
Une bonne idée, à laquelle on peut toujours encore souscrire 150 ans plus tard. Aujourd'hui, le manoir est classé comme monument historique – tout comme le parc situé derrière la maison, qui fut conçu par l’éminent paysagiste Heinrich Siesmayer, qui fut également le créateur de la palmeraie de Francfort.

 
Notre prochain arrêt est l'ancienne église Sainte Sophie, vous pouvez voir comment vous y rendre sur la carte plus en bas sur le site Web. En chemin, vous passerez également devant la place du marché, où vous découvrirez peut-être d’autres panneaux kulTour. Ne vous laissez pas irriter par ces panneaux, ils ne font pas partie de notre tour, mais du kulTour1 « Autour de la place du marché », que nous vous recommanderons également par la suite. Notre prochain arrêt est l’église Sainte Sophie – pour vous y rendre, il vous suffit de suivre la carte sur ce site Web !

Route vers la station suivante:

L’ancienne église Sainte Sophie

Mathildenhof

  • Français
    • Allemand
    • Anglais
    • Néerlandais

Le ‘Mathildenhof’ a vu plusieurs propriétaires nobles au cours de son histoire de plus de 400 ans et a été agrandi et reconstruit à de nombreuses reprises.
 
 
L'aile gauche du bâtiment est la partie la plus ancienne de la maison. Elle remonte au XVIe siècle. À cette époque, les autres maisons dans cette rue n’existaient pas encore et la ferme était située en dehors de Nierstein, dans une position éloignée d’excellence. Plus tard, Maria Sophia Freiin von Harstall fit agrandir la ferme pour en faire un complexe baroque à trois ailes. Malheureusement, elle se surmena et la maison fut vendue en 1751. Donc, quelque chose comme cela pourrait aussi arriver à la noblesse... Même si elle ne se montrait que rarement ici, dit Hans-Peter Hexemer de l’association historique de Nierstein :
Zoom 31, TC 00:17 Il faut s’imaginer la vie de la noblesse plutôt de la sorte qu’à cette époque, les nobles n’étaient pas si souvent à Nierstein, comme leurs possessions peuvent en donner l’impression. Mais il s’agissait plutôt d’entreprises économiques, dont ils vivaient des rendements. Les nobles venaient à Nierstein de temps en temps. [...] Cela n’a changé qu’au XIXe siècle, lorsqu’il était très chic pour les nouveaux propriétaires issus de la bourgeoisie d’acquérir de telles résidences. 
Et le Mathildenhof n’était pas une exception : La famille Lauteren avait fait fortune dans le commerce du vin et dans le secteur ferroviaire émergent. Ils achetèrent la ferme et la firent reconstruire en 1862 dans le style italien pour lui donner sa forme actuelle. La tour située derrière la maison servait probablement de belvédère sur le Rhin et la gare. Christian Lauteren était satisfait... 
...et bien sûr, il était assez intelligent pour dire : Maintenant, nous avons la viticulture ici. Nous avons le chemin de fer. Maintenant, nous allons faire de la publicité pour que les gens viennent à Nierstein en train le weekend pour y déguster les magnifiques vins. 
Une bonne idée, à laquelle on peut toujours encore souscrire 150 ans plus tard. Aujourd'hui, le manoir est classé comme monument historique – tout comme le parc situé derrière la maison, qui fut conçu par l’éminent paysagiste Heinrich Siesmayer, qui fut également le créateur de la palmeraie de Francfort.

 
Notre prochain arrêt est l'ancienne église Sainte Sophie, vous pouvez voir comment vous y rendre sur la carte plus en bas sur le site Web. En chemin, vous passerez également devant la place du marché, où vous découvrirez peut-être d’autres panneaux kulTour. Ne vous laissez pas irriter par ces panneaux, ils ne font pas partie de notre tour, mais du kulTour1 « Autour de la place du marché », que nous vous recommanderons également par la suite. Notre prochain arrêt est l’église Sainte Sophie – pour vous y rendre, il vous suffit de suivre la carte sur ce site Web !

Route vers la station suivante:

L’ancienne église Sainte Sophie

Also available in: Deutsch English Nederlands